Skip directly to content

Web social

Wiki-Rennes : tentative d'épuisement des savoirs sur un territoire par ceux qui s'y intéressent

on lun, 12/19/2011 - 18:09

Par Julien Le Bot

Hyperlocal et horizontal. "On est jamais mieux servi que par soi-même", dit un proverbe. Mais qu'en est-il quand il s'agit de servir un "nous" ? Ou plus précisément un "territoire" ? Loin de chercher à rivaliser avec Schemer, qui propose de partager des "expériences" en ville de manière "diabolique" s'il-vous-plaît (sic), Wiki-Rennes est un un ouvrage en perpétuel mouvement, un "autoportrait" réalisé "par les Rennais, les anciens Rennais, ou toutes autres personnes ayant un lien avec la ville et ses habitants."  Un processus à la fois austère et généreux.  

Peut-on (vraiment) prendre la tangente avec Schemer ?

on ven, 12/16/2011 - 10:30

Par Julien Le Bot

Peut-on « multiplier son ennui par celui des autres », comme disait Jules Renard, dans son journal ? Le mauvais esprit a du bon : c’est un moyen d’éprouver ce que nous sommes capables de faire. En réseau. En y biaisant le quotidien. A grand renfort de lubies. Pourquoi pas ? Schemer, donc nous parlions en début de semaine, est un service original : ou comment (re-)découvrir un territoire en le prenant par un drôle de bout. Qui a le goût des autres. Promenade en mode bêta.      

Hubert Guillaud : « Sur la Toile (hyperlocale), l’information est particulièrement segmentée »

on jeu, 12/08/2011 - 12:28

Par Julien Le Bot

La question de l’hyperlocal, si elle existe d’ailleurs, est pour partie une affaire de pédagogie, d’outillage, et d’habitude. L’homo numericus n’est pas un mythe technophile, ni même une chimère de la littérature. C’est celui-là même qui déambule sur la place du marché, enseigne dans un établissement scolaire du coin, ou télé-travaille de chez lui. En un certain sens, l’hyperlocal, c’est donc hic et nunc. Et plus si affinités. Entretien avec le journaliste Hubert Guillaud.

L'information hyperlocale (d'ici et d'ailleurs) selon PAB

on mar, 11/15/2011 - 17:21

Par Julien Le Bot

La ligne droite n’existe pas. Invention géométrique nécessaire, vue de l’esprit parfois trop commode, outil de réflexion indépassable, comme on veut. A côté d’elle, le libre cours - qui n’a rien d’un grand boulevard - passerait presque pour ringard. Et pourtant, la Toile, avec son infini ressac, réhabilite le flâneur. Conversation avec Paul-Alexis Bernard, un journaliste installé à Amiens qui, au hasard des tweets, a croisé la route de Yakwala.

Butiner local avec « La Ruche qui dit oui »

on mer, 11/09/2011 - 15:56

Par Julien Le Bot

La Toile n’est ni la quatrième dimension, ni un univers à part. C’est ici, c’est tout de suite, et c’est un bout de notre traintrain quotidien. C’est peut-être même plus encore : un outil qui peut servir à tout, à commencer par (mieux) manger. Entretien avec Guilhem Chéron, fondateur de « La Ruche Qui Dit Oui ».

Pages