Skip directly to content

Participatif

Un tour de France des innovations démocratiques locales ? D'accord, mais pourquoi ?

on mar, 09/17/2013 - 18:42

Par Julien Le Bot

A quelques mois des élections municipales en France, les médias fomentent dans leurs officines leurs projets de couverture de cette échéance majeure, les partis politiques s'efforcent de mettre leurs troupes en ordre de bataille, et les compteurs s'affolent : quid de la participation ? La participation, ce n'est plus seulement une affaire de vote (quand bien même les institutions fonctionnent encore sur ce calendrier de la représentation). Sur la Toile, ce sont les usages qui continuent de changer. Des projets qui se montent. Des collectifs qui se mobilisent (déjà entendues ici : QuestionnezVosElus, Opération Carticipe Strasbourg avec Rue89Strasbourg,...).  Et des pratiques locales qui, parfois, passent sous l'écran radar des comptes Twitter, des conférences sur l'Open Gov et des chroniques portant sur les lois (mi-figues mi-raisin) sur la transparence de la vie publique. Entretien avec Armel Le Coz, designer de services, à quelques jours d'un Tour de France (à pide, en stop, au gré des rencontres) des innovations démocratiques.  

Boussole

Entretien avec Pascal Derville : QuestionnezVosElus.Org, comment ça marche ?

on lun, 05/27/2013 - 15:39

Par Julien Le Bot

Les médias, comme le disait très bien Eric Scherer au micro de Nicolas Becqet sur son blog MédiaType, ont perdu le monopole de leurs "outils". Et les applications fleurissent qui permettent de modifier l'écosystème de l'information - au sens large. Là où, naguère, les (mass-)médias permettaient (bien imparfaitement) de créer des dispositifs de "suivi" des élus (interviewés) par des électeurs (lecteurs), la désintermédiation (dont parle très bien Simon Schignard) provoquée par la démocratisation des outils d'interaction et de publication en ligne engendre une multplication des propositions permettant d'élargir le dialogue (ou la cacophonie, question de point de vue), voire de modifier les règles du jeu démocratique. Exemples : si l'Open Data peut être considérée comme un vecteur de démocratie ouverte (et de rétablissement de la confiance), il est également possible de travailler sur la mise en relation (plus directe) entre élus (ou ceux qui aspirent à le devenir) et citoyens. Rencontre avec Pascal Derville, fondateur de l'Association FACEP (French association for Civic Education & Participation) qui vient de lancer la version beta de son site : http://beta.questionnezvoselus.org/        

Aventure éditoriale locale & financement participatif : cap sur (le projet) "Le Phare Ouest" !

on lun, 04/15/2013 - 14:30

Par Julien Le Bot

La "condition numérique", pour reprendre le titre du dernier livre de Bruno Patino et de Jean-François Fogel, n'est pas - ou n'est plus - optionnelle : le réel est (sur le) web, et inversément. Les médias ne le savent que trop (mais leur transformation, devenue nécessaire s'ils veulent survivre, n'en est pas moins délicate à réaliser). Et quelques journalistes, qui n'ont pas forcément envie d'attendre, se mettent à avancer ici ou là quelques propositions éditoriales - quitte à tenter d'inventer leurs propres modèles. Comme le disait justement Jean Abbiateci sur son blog, "je ne sais pas si l'avenir appartient aux journalistes entrepreneurs (...), mais je suis persuadé qu'il appartient aux journalistes entreprenants". Exemple avec le projet "Le Phare Ouest", qui vient de débarquer sur le site de financement participatif KissKissBankBank et qui, début juin 2013, soit dans 6 semaines, 6 jours, 16 heures et 34 minutes (à peu près), devrait faire son apparition sur la Toile. Son credo ? Le Phare Ouest, c'est un nouveau site d'actualité "spécialisé dans l'enquête. En bref, c'est du breton, de l'actu et de la passion". Rencontre avec Sarah Duval, cofondatrice de ce poisson pilote né à Lannion dans le sillage de l'IUT de journalisme.            

DavisWiki : Un wiki hyperlocal peut en cacher plein d'autres (et plus si affinités) !

on jeu, 10/25/2012 - 14:02

Par Julien Le Bot

Pour ceux qui apprécient sur les variations sur le thème de l'(hyper-)local (comme pratique démocratique de partage/diffusion d'informations reposant sur les outils numériques avec un ancrage territorial resserré), il n'est pas inutile d'aller jeter un oeil du côté de l'aventure LocalWiki. Ce n'est pas, comme on pourrait le penser, un "Open Journalism Toolkit", ni même un ensemble de flux locaux et d'informations participatives (au sens courant du terme) comme on peut en trouver sur  la plateforme  N0tice - qui vient de passer sur une V2 de ses outils -  pilotée par Sarah Hartley, community strategist du Guardian Media Group. Il s'agit bien plutôt de permettre à tout un chacun de "s'approprier" - un terme revendiqué par Philip Neustrom, co-fondateur du site pionnier DavisWiki avant de devenir responsable de la plateforme LocalWiki - son territoire et son histoire en co-construisant le récit de ce qui s'y passe, de ce qui s'y trouve, et de ce qui le singularise. Un projet qui après avoir été qualifié de "meilleur wiki local" par le Nieman Journalism Lab de Harvard, a reçu, en 2010, le soutien de la Knight Foundation (dans le cadre de son News Challenge).

Pour une démocratisation (sans restriction) du "Big Data"

on mer, 04/11/2012 - 08:26

Par Julien Le Bot

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le paysage (numérique) bouge. Très vite. Chaque jour, une nouvelle idée, de nouveaux jeux de données, des informations en temps réel et des capteurs qui, si vous les interrogez bien, peuvent vous dire pas mal de choses. Au fond, nous sommes au seuil d’un monde dont nous ne savons rien. Devant le flux (en progression algorithmique) de données disponibles dans l’espace public, comment ne pas s’interroger sur les enjeux qui, de facto, se posent pour qui veut partager ces informations ? A quelques jours du bouclage des candidatures pour le premier concours Dataconnexions (dont on connaît le jury depuis quelques heures), réflexion(s) glanée(s) au fil d’une lecture portant sur la « Démocratisation du Big Data ».   

Pages