Skip directly to content

local

Butiner local avec « La Ruche qui dit oui »

on mer, 11/09/2011 - 15:56

Par Julien Le Bot

La Toile n’est ni la quatrième dimension, ni un univers à part. C’est ici, c’est tout de suite, et c’est un bout de notre traintrain quotidien. C’est peut-être même plus encore : un outil qui peut servir à tout, à commencer par (mieux) manger. Entretien avec Guilhem Chéron, fondateur de « La Ruche Qui Dit Oui ».

Marsactu, un pure player farouchement indépendant à Marseille

on ven, 10/21/2011 - 09:34

Par Julien Le Bot

Il est possible de rédiger 2 000 articles sans carte de presse. C'est un cas particulier - valable pour tout directeur de rédaction qui, au départ, n'aurait pas été journaliste professionnel. Pierre Boucaud, fondateur de Marsactu, n'en pas fort heureusement pas besoin pour avoir de la suite dans les idées.

Retrouvons-nous à Webdeux.Connect 2011 !

on ven, 10/21/2011 - 07:39

Par Julien Le Bot

Qu'une conférence soit attendue par un cercle averti, c'est une chose. Qu'elle permette à chacun d'y trouver ce qu'il y cherche, c'est mieux. Picasso disait d'ailleurs : "Je ne cherche pas. Je trouve !". Bon, alors écoutons le maître cubiste, retrouvons-nous à Webdeux.Connect2011 !  

L'indépendance en ligne et l'info locale selon DijOnscOpe

on lun, 10/17/2011 - 07:59

Par Julien Le Bot

Le journalisme n’est pas un métier comme les autres. Par définition, c’est au cœur de la mêlée qu’il se trouve. Mais être partout, ce n’est pas faire n’importe quoi. Rencontre avec Sabine Torres, une journaliste farouchement indépendante.

Yakwala, c'est quoi, c'est quand, c'est où ?

on mer, 09/14/2011 - 11:33

Bonjour à tous, 

La première réponse qui nous vient à l'esprit, c'est plutôt celle-ci : "Yakwala, ça arrive !"

Sur ce blog, vous allez pouvoir suivre l'évolution de notre réflexion sur (le projet) Yakwala, les idées qui le portent (ou nous transportent), les envies qui nous poussent à nous investir sans modération, les lubies que nous poursuivons - qui n'en a pas ? - et les réalisations que nous souhaiterions partager.