Skip directly to content

Journalisme de données

C'est quoi, la marque de fabrique du HybLab ? Entretien avec Julien Kostrèche

on lun, 02/03/2014 - 10:24

Par Julien Le Bot

Une "Folle journée" peut en cacher bien d'autres : c'est à l'occasion d'une visite éclair à Nantes (pour travailler avec des étudiants de l'école Sciences Com) que nous avons pu rencontrer Julien Kostrèche, co-fondateur de l'association Ouest MédiaLab qui, en ce moment, pilote la deuxième édition de l'atelier de datajournalisme HybLab. Une formidable aventure associant des écoles de la région, des médias locaux, et des universitaires (au sens large). En pleine période d'agitation pré-électorale (mentionnons le hackathon organisé les 30 et 31 janvier par nos amis de l'.@ESJPro de Paris sur le thème des municipales), les rédactions moulinent : comment couvrir "autrement" cette étape ordinaire de la démocratie locale ? Que changent les données dans cette affaire ? Plus largement : comment ne pas sombrer dans l'efferscence sans objet ni sans débouché, et comment contribuer au développement de nouvelles pratiques locales en matière d'innovation dans les médias ? Entretien avec Julien Kostrèche.  

Conversation avec Nicolas Patte : la visualisation de données, qu'est-ce que ça (nous) raconte ?

on mer, 05/15/2013 - 14:57

Par Julien Le Bot 

Open Data, Hackathon ou encore Datajournalisme : la langue française est parfois malmenée par ces concepts méconnus (élaborés le plus souvent en anglais, à la croisée du code et du bon sens), par ces pratiques numériques nouvelles, et par ces métiers qui s'inventent peu à peu. D'ailleurs, si comme chacun sait, traduire, c'est trahir ("Traduttore, Traditore"), cet exercice permet aussi d'acclimater les mots à  bien d'autres horizons. Prenons l'Open Data : parle-t-on de "donnée ouverte" (au sens informatique) ou de "donnée publique" (l'accent est clairement politique) ? Quant au "data-journaliste" : le journaliste de données est-il un simple mordu de tableur, un geek capable de gamberger toute la journée en pensant code et balises, ou un esthète épris de langage visuel et de réthorique transmédia ? Pour faire un (petit) tour de la question, entretien avec Nicolas Patte qui, depuis 14 saisons (à ce jour), nous livre régulièrement des bouquets de "Données fleuries".