Skip directly to content

hyperlocal

Entretien avec Pascal Derville : QuestionnezVosElus.Org, comment ça marche ?

on lun, 05/27/2013 - 15:39

Par Julien Le Bot

Les médias, comme le disait très bien Eric Scherer au micro de Nicolas Becqet sur son blog MédiaType, ont perdu le monopole de leurs "outils". Et les applications fleurissent qui permettent de modifier l'écosystème de l'information - au sens large. Là où, naguère, les (mass-)médias permettaient (bien imparfaitement) de créer des dispositifs de "suivi" des élus (interviewés) par des électeurs (lecteurs), la désintermédiation (dont parle très bien Simon Schignard) provoquée par la démocratisation des outils d'interaction et de publication en ligne engendre une multplication des propositions permettant d'élargir le dialogue (ou la cacophonie, question de point de vue), voire de modifier les règles du jeu démocratique. Exemples : si l'Open Data peut être considérée comme un vecteur de démocratie ouverte (et de rétablissement de la confiance), il est également possible de travailler sur la mise en relation (plus directe) entre élus (ou ceux qui aspirent à le devenir) et citoyens. Rencontre avec Pascal Derville, fondateur de l'Association FACEP (French association for Civic Education & Participation) qui vient de lancer la version beta de son site : http://beta.questionnezvoselus.org/        

L'hyperlocal québécois selon MonSaintSauveur.com

on sam, 11/17/2012 - 09:52

Par Julien Le Bot

L'extension et la compréhension d'un concept comme celui d'hyperlocal varient en fonction des territoires et des acteurs. Là où la fabrique numérique est en mesure d'offrir un certain nombre d'outils de partage et de co-production d'informations, il n'est pas inutile de constater que plus on avance, plus il semble évident que c'est dans la publication/reconduction "URL" (en ligne) d'un écosystème IRL ("le réel pur et dur") que la dimension hyperlocale de l'info fait sens et prend corps. Avant de prendre le temps d'aller jeter un oeil du côté de ToutMontpellier.fr ou de Fréquence-Sud (qui chacun à sa manière essaie d'offrir à tout un chacun de quoi s'adresser à des audiences locales en offrant tout un tas de services), ce billet est un bref aperçu d'une initiative outre-Atlantique avec Monsaintsauveur.com, un quartier historique de la ville de Québec.

La Tribune de Genève se met (elle aussi) à l'info hyperlocale

on ven, 11/02/2012 - 08:05

Par Julien Le Bot

L'innovation éditoriale, en matière de diffusion locale, repose bel et bien sur un credo - en passe de devenir une réalité - : la "grammaire conversationnelle" de l'information est aujourd'hui une exigence des lecteurs (qui peuvent et doivent pouvoir participer au travail de collecte, de partage voire de production), et les modèles économiques sont bel et bien obligés de suivre le mouvement. Après N0tice (du groupe The Guardian) ou LocalWiki, il n'est pas inutile d'aller faire un tour en pays helvète où La Tribune de Genève, acteur historique de la presse locale, vient de lancer "Signé Genève", une plateforme prolongeant son offre initiale (et globale pour toute la région genevoise) en s'inscrivant au plus près des territoires, à l'échelle du quartier. C'est aussi ça, la force (et/ou la pertinence de la géolocalisation) : loin des affinités communautaires des réseaux sociaux (qui vous enferment dans des amitiés à géométrie variable et à géographie mondiale), on travaille là sur de la proximité (en sens littéral du terme) : que se passe-t-il (en bas de) chez moi ? Si l'on réussit à (bien) valoriser ces écosystèmes hyperlocaux, c'est tout un (nouveau) modèle qui émerge.   

Yakwala soutient le manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique !

on lun, 10/22/2012 - 16:20

Par Julien Le Bot

« De la rotative è la tablette » : les organisateurs de la troisième « Journée de la presse en ligne » (qui s’est tenue le vendredi 19 octobre dernier à la Maison des Métallos de Paris ont annoncé la couleur sur les cartons d’invitation. Pour faire émerger les modèles économiques de demain, inventer les outils des rédactions numériques, ou renforcer les stratégies industrielles (des groupes historiques, mais aussi des « pure players »), quoi de mieux qu’un manifeste permettant à tous les acteurs mobilisés par ces questions de s’accorder – ensemble – sur un parti pris commun. C’est là tout l’enjeu du « Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique » que l’équipe de Yakwala soutient pleinement. Et pour cause : la recherche et développement, aujourd’hui, s’effectue le plus souvent « hors les murs » des rédactions.  Exemple avec Yakwala qui développe tout un tas de services et de technologies qui peuvent et doivent contribuer à renouveler le paysage. Pour peu qu’on s’y mette à plusieurs.

Avec Lagenda.me, les fondateurs de Nawaat ont fabriqué un véritable laboratoire de l'info locale tunisienne

on ven, 09/28/2012 - 07:11

Par Julien Le Bot

La centralisation (ou l'hyper-polarisation) n'est pas un défaut essentiellement jacobin (ou, si l'on préfère, hexagonal). En Tunisie, par-delà les questions d'évolutions des pratiques et des usages liés au numérique et/ou au contexte politique actuel, il existe un fait : les médias sont (presque) tous installés à Tunis. Conséquence évidente : l'information de proximité, "en régions" (dans les différents gouvernorats), est parfois rare. Rencontre avec Malek Khadraoui, l'un des cofondateurs du collectif Nawaat, une association s'intéressant de près à l'indépendance des journalistes, développant des solutions au service des internautes et des territoires, et préparant, à sa façon, quelques unes des innovations qui pourraient permettre de métamorphoser le paysage médiatique local.     

 

Pages