Skip directly to content

Gouvernement ouvert

Le "gouvernement ouvert", c'est quoi ce concept ? Conversation avec Lancelot Pecquet

on jeu, 10/10/2013 - 14:59

Par Julien Le Bot 

Si vous avez commencé à vous familiariser avec les notions de "données ouvertes" (Open Data pour les intimes) en pensant que celles-ci pouvaient changer le monde (tout de suite, maintenant), ce petit article n'est peut-être pas pour vous. Quoique. Le "gouvernement ouvert" (aka Open Gov pour les thuriféraires), c'est un peu le pendant des données publiques. Si l'on modifie les conditions de production, de diffusion et de partage (des informations, des données, des arguments), peut-on penser autrement l'exercice du pouvoir ? Vaste question, certes. Mais on y est déjà. Chacun connaît maintenant Data.gouv.fr ou la mission Etalab, mais aussi cette nouvelle expression qui dit bien (sans expliquer comment) que l'action publique doit changer : "Modernisation de l'action publique". Qui, dans son orbite, propulse ce nouveau site : "Faire simple", où chacun peut (tenter de) faire remonter ses idées (en les partageant). En face, des initiatives se multiplient pour fabriquer de nouvelles solutions de co-construction de programmes politiques locaux. Exemple avec "La (toute récente) Box des municipales", qui fédère des acteurs de la société civile. En somme, le gouvernement ouvert, on ne peut pas ne pas plancher dessus. Entretien avec Lancelot Pecquet pour évoquer l'Open Gov au prisme d'une initiative en construction : République citoyenne.        

le buone idee