Skip directly to content

Google

Liens vagabonds : Hackaton tout terrain, Datajournalisme en question, et données à gogo !

on ven, 03/16/2012 - 08:42

Par Julien Le Bot 

"La mode, c'est ce qui se démode", disait (grosso modo) Jean Cocteau. Est-il bien raisonnable de s'emballer pour toutes ces histoires de data ? Sans doute pas, pourrait-on penser en bon sceptique. Encore que. Sans mauvais jeu de mot, Tristan Tzara, docteur ès dadaïsme (à une lettre près, il était visionnaire !), expliquait bien que par principe, il ne faut accepter aucun système. Mais ensuite ? Les chiffres qu'on nous balance sont étourdissants : en 2011, c'est à dire en une année, nous [l'humanité, ndlr] aurions généré autant de données qu'entre la naisssance de l'écriture et 2003. Eh oui : il se passe donc quelque chose. Ce que tendrait à (dé-)montrer cette palanquée de liens vagabonds.     

Yakwala en partance pour l'Atelier Open Data !

on mer, 03/14/2012 - 09:42

Par Julien Le Bot

Ceci n'est pas un "message de service", comme on dit ; c'est à la fois une invitation (à se rencontrer) et un petit évènement (pour le sérail). Yakwala, qui planche dare-dare sur le développement de sa version beta, n'oublie pas de suivre les tendances de fonds. Dans le cadre du concours Dataconnexions (où nous comptons nous inscrire), il s'agit donc d'aller voir ce que les thuriféraires du data sont capables de fabriquer dans le cadre d'un atelier organisé ce mercredi à Paris.

Google peut-il faire des miracles pour l'emploi (local) ?

on jeu, 02/02/2012 - 13:42

Par Julien Le Bot

Les temps sont agités - voire remuants - sur le front numérique, c'est entendu : introduction en Bourse (à venir) de Facebook et spéculation(s) multiples à tous les étages, condamnation (en France) de Google pour "abus de position dominante" (via son service Google Map). Bref, chacun cherche sa place dans un écosystème où, finalement, tout peut arriver (les rentes de situation ont l'air solides, mais finalement, on navigue à vue). Une certitude : nos vies sont (toujours plus) en ligne. A cet égard, qu'est-ce que ça change pour le boulot (par temps de chômage de masse) ? Google peut-il seulement modifier la donne ? Un billet du journaliste Marc Landré a suscité notre curiosité.    

Peut-on (vraiment) prendre la tangente avec Schemer ?

on ven, 12/16/2011 - 10:30

Par Julien Le Bot

Peut-on « multiplier son ennui par celui des autres », comme disait Jules Renard, dans son journal ? Le mauvais esprit a du bon : c’est un moyen d’éprouver ce que nous sommes capables de faire. En réseau. En y biaisant le quotidien. A grand renfort de lubies. Pourquoi pas ? Schemer, donc nous parlions en début de semaine, est un service original : ou comment (re-)découvrir un territoire en le prenant par un drôle de bout. Qui a le goût des autres. Promenade en mode bêta.      

Google mitonne à son tour un service local avec Schemer

on lun, 12/12/2011 - 13:54

Par Julien Le Bot

Il y a des périodes où, en un certain sens, ça tire dans tous les sens. Y compris du côté des grosses pointures. Après la « capitulation » de Gowalla – pour reprendre les termes d’Alex Salkever, dans Street Fight Mag, employés après son rachat par Facebook -, c’est au tour de Google d’annoncer (presque en « loucedé »)  la création d’un nouveau service : Schemer. Mais pour faire quoi, cette fois ? Une certitude seulement : il y a du local là-dedans.   

Pages