Skip directly to content

Geolocalisation

La carte Urbacolors et le territoire du Street Art

on lun, 03/12/2012 - 15:23

Par Julien Le Bot

Un musée n'est pas nécessairement en dur, subventionné, et savemment mis en scène par quelque conservateur et/ou commissaire rompu à la novlangue philosophante de rigueur dans les foires d'Art conteporain. Si ce qu'on appelle le "Street art" existe ("l'Art urbain", si l'on préfère), et si l'on veut s'y retrouver dans cet exercice de style urbain intempestif et anarchique, il est mieux, quand même mieux, de disposer d'un outil de repérage et de partage de ce qu'on peut voir, surprendre, et retenir dans les rues des villes (et pourquoi pas les rues de champs). Allons donc voir Urbacolors.

"Paris à la seconde": Un beau méli-mélo mobile d'info (pratique) locale débarque dans la capitale

on mar, 03/06/2012 - 08:09

Par Julien Le Bot

Pour ceux qui vivent à Paris et qui, curieux de suivre ce qu'il se dit et se fabrique du côté de la Mairie de Paris (la grande, la centrale, métro "Hôtel de Ville"), lisent et feuillettent dare-dare le canard municipal "A Paris", la nouvelle est connue. Sur Paris.fr, l'annonce date du 23 février. "Paris à la seconde" est né. Comme son nom ne l'indique, c'est une application mobile, gratuite, qui permet de suivre une partie de l'actualité locale. Images.     

Liens vagabonds : journalisme et innovations à gogo !

on ven, 03/02/2012 - 08:51

Par Julien Le Bot 

Les liens vagabonds sont par définition capricieux. Le spectre balayé par cet ensemble de reférences et de réflexions est toujours plus large : on passe des l'évolution des pratiques journalistiques à la prospective sur les usages. Du Facebook des objets à la naissance de Berlin Maniacs. De la stratégie de Foursquare en passant par deux initiatives liées à l'OpenData.  La tentation encyclopédique a ceci de précieux qu'elle bouscule les évidences. Liens vagabonds.  

Loso : de l'art de vous conduire au restaurant en vous proposant de papoter local

on mer, 02/22/2012 - 09:02

Par Julien Le Bot

Ceux qui ont, un jour ou l'autre, cherché des fonds pour mettre sur pieds leurs idées et/ou leurs concepts n'ignorent rien de la tyrannie exercée dans le cadre du "pitch" (de rigueur en mode "start-up") et du business plan (projection plus ou moins hallucinée de métriques rassemblées dans un prophétique fichier Excel) par ce qu'on appelle "l'analyse de marché". Précisément : l'hyperlocal est une dimension de la Toile qui reste à l'état de friche. Tout est à faire ! D'où la multiplication de tentatives qui, grosso modo, ont compris que l'avenir - soyons fou ! - était là, à l'intersection entre territoires et numériques. Après Topi, on continue notre tour d'horizon avec Loso.

Pages