Skip directly to content

Données ouvertes

L'avenir de la géolocalisation passe-t-il par le temps réel ?

on mer, 12/19/2012 - 16:19

Par Julien Le Bot

Le déluge de données qui vient (ou qui est déjà là) n'est-il pas de nature à changer la donne pour nous autres, humbles individus incarnés ici et là, smartphones en mains ? Les enjeux, naturellement, sont multiples, la compréhension du monde qui en découle s'en trouve métamorphosée, et l'industrie (des médias, par exemple) peut et doit s'en préoccuper. Parce que l'avenir, c'est ici et maintenant, quand on y regarde de plus près. Dans le sillage des Entretiens du nouveau monde industriel (qui ont bien su montrer quelques uns des enjeux cognitifs, culturels, ou technologiques), Yakwala continue ses prospections sur l'évolution des usages. Et aux Etats-Unis, une nouvelle application, répondant au nom de Spindle, tente d'associer et/ou de croiser la géolocalisation, le temps réel et la recommandation.  

L'Open Data dans tous ses états (en cette fin d'année 2012)

on ven, 12/07/2012 - 13:15

Par Julien Le Bot

La question du bon usage (ou non) des "données ouvertes" (accessibles et ré-utlisables par n'importe quel personne, média ou entreprise) reste, précisément, "ouverte". Le champ des possibles est immense et Yakwala compte bien continuer d'explorer les voies possibles permettant de transformer ces fameuses "data" en informations, en services, ou plus simplement en "réalité quotidienne" pour le quidam.  Si l'alchimie sur laquelle travaille Yakwala dansle cadre de sa R&D implique plus particulièrement l'intersection (ou plutôt le croisement) entre le temps réel et la géographie (le flux et la géolocalisation), force est de constater que les innovations font florès un peu partout en cette fin d'année. Là où, à Londres, l'Open Data Institute ouvrait ses portes en fanfare, la start-up Qunb présentait aux participants du rendez-vous annuel LeWeb12 son approche "pragmatique" (et fantastique !) des données puisqu'il s'agit, au bout du compte de mettre les "chiffres" et le "big data" au service du public.     

L'ouverture des données publiques en suspens ?

on mer, 10/03/2012 - 10:21

Par Julien Le Bot

L'ouverture des données publiques est désormais un sujet central : dès lors qu'il est question d'innovation et de territoires numériques, chacun tente de s'emparer de ce "mouvement" impulsé il y a quelques années. L'Open Data - fort heureusement - n'est plus une préoccupation marginale : c'est un enjeu démocratique, un levier de développement, un . C'est dans ce cadre que la journaliste Tatiana Kalouguine a pris le temps de réaliser tout un dossier pour L'Hémicycle (un titre 100% papier) et, pour ce faire, elle a pris le temps de consulter l'équipe de Yakwala. Bonne lecture !

Opengeodata.fr : La carte (de l’Open Data) et le territoire (ou sa géographie)

on ven, 09/21/2012 - 08:12

Par Julien Le Bot

« Open Data et géomaticiens : « je t’aime, moi non plus » », titre la dernière livraison du mensuel spécialisé SIG – La Lettre. Pour les profanes (en matière de Systèmes d’informations géographiques),  ce genre d’accroche ne rime à rien. Décodage abrupt pour le vulgus pecum : l’Open data, c’est souvent brut de décoffrage, et les spécialistes de la donnée géographique n’en veulent pas. En tout cas, pas comme ça. Un peu de méthode, s’il-vous plaît, quand vous libérez vos données : c’est tout l’enjeu du portail Opengeodata.fr, lancé par les équipes d’Esri et présenté lors du dernier DataTuesday.   

De l'Open Data, du "Do-It-Yourself", et bien d'autres autres outils pour "hacker" l'info locale

on mar, 09/11/2012 - 08:00

Par Julien Le Bot

Les usages ne sont plus ce qu'ils étaient. C'est une banalité de le dire, c'est aussi une constatation ordinaire : ils changent tout le temps. Le numérique (au sens large) a engendré tout un tas de basculements/bousculements dans notre façon de vivre et de partager de l'information, de comprendre les dynamiques de territoires, et de s'approprier des outils de publication pour ne pas s'en remettre à des tiers - experts, journalistes, institutionnels de tout poil - pour essayer de saisir ce qui se trame ici ou là. En rétropédalant rapidement sur le cours des innovations et tendances des derniers mois en la matière, on s'aperçoit que, loin d'avoir atteint un moment de "palier", la séquence historique que nous traversons reste vivace, inventive et remuante.  Exemple : s'il existe encore, estime le journaliste Erwann Gaucher, des "déserts journalistiques" dans notre "France moche" et largement jacobine, il n'est pas inexact de dire que chacun peut, désormais, essayer de "hacker son info locale". Les outils sont là, à disposition, et prêts à s'adapter. Exemple : il suffit de jeter un oeil du côté de Montréal et de l'évènement "Hackons la corruption" pour s'apercevoir que, sur la base de libération de données ouvertes (Open Data pour les intimes), c'est une autre façon de comprendre son territoire qui se joue.    

Pages