Skip directly to content

DataJournalisme

De l'Open Data, du "Do-It-Yourself", et bien d'autres autres outils pour "hacker" l'info locale

on mar, 09/11/2012 - 08:00

Par Julien Le Bot

Les usages ne sont plus ce qu'ils étaient. C'est une banalité de le dire, c'est aussi une constatation ordinaire : ils changent tout le temps. Le numérique (au sens large) a engendré tout un tas de basculements/bousculements dans notre façon de vivre et de partager de l'information, de comprendre les dynamiques de territoires, et de s'approprier des outils de publication pour ne pas s'en remettre à des tiers - experts, journalistes, institutionnels de tout poil - pour essayer de saisir ce qui se trame ici ou là. En rétropédalant rapidement sur le cours des innovations et tendances des derniers mois en la matière, on s'aperçoit que, loin d'avoir atteint un moment de "palier", la séquence historique que nous traversons reste vivace, inventive et remuante.  Exemple : s'il existe encore, estime le journaliste Erwann Gaucher, des "déserts journalistiques" dans notre "France moche" et largement jacobine, il n'est pas inexact de dire que chacun peut, désormais, essayer de "hacker son info locale". Les outils sont là, à disposition, et prêts à s'adapter. Exemple : il suffit de jeter un oeil du côté de Montréal et de l'évènement "Hackons la corruption" pour s'apercevoir que, sur la base de libération de données ouvertes (Open Data pour les intimes), c'est une autre façon de comprendre son territoire qui se joue.    

De l'art de transformer les données (ouvertes) en informations hyperlocales

on ven, 05/18/2012 - 11:25

Par Julien Le Bot

L’hyperlocal est un concept en devenir – avant de se transformer en « réalité augmentée ». Les fondamentaux qui le caractérisent en font un ferment d’émancipation individuelle reposant sur le bon usage du numérique : il s’agit bien de permettre à tout un chacun de disposer des informations dont il pourrait avoir besoin au quotidien, mais aussi de provoquer des effets de leviers en partant de la notion de partage (« c’est [désormais]la vie share », comme le suggère le dernier numéro de la revue Usbek&Rica). Dernier élément, suggéré par le dernier article de Daniel Kaplan sur le site InternetActu  : à l’heure du Big data, que penser de la (nécessaire) redistribution de ces tombereaux de données ? Comment générer des « Very Small Data » - de « toutes petites données » - pour répondre de manière pertinente à des besoins bien identifiés ?              

Yakwala rejoint l'appel à la création d'Infos Labs

on mer, 05/16/2012 - 14:39

Par Julien Le Bot

L’innovation est un phénomène qui se déplace : les laboratoires n’ont pas nécessairement le monopole du « monde qui vient ». Au-delà : il n’est pas inutile, loin de là, de prendre le temps de faire des détours pour aller à l’essentiel. La vogue du « do-it-yourself » (DIY), des FabLabs, et de « l’innovation pour tous » n’en finit plus de fédérer des initiatives à la fois baroques et généreuses. A l’heure de la profusion - voire du déluge - de données (sans qu’on sache très bien cerner les frontières de demain), la Fing lance un appel : il est urgent de prendre le temps d’associer un maximum d’acteurs autour d’expérimentations « ouvertes ». Pour (mieux) préparer le monde de données qui arrive, mais que nous ne connaissons pas (encore).       

Du datajournalisme à gogo et bien d’autres liens vagabonds

on ven, 05/11/2012 - 10:12

Par Julien Le Bot

Yakwala aime à fonctionner comme une vigie ouverte sur tout ce qui, de près ou de loin, peut nous aider à appréhender dès à présent le monde de demain qui se prépare d’ores et déjà. Ou s’écrit peu ou peu, sous nos yeux ébaubis. Ou s’invente, à la croisée des data, des récits, des tendances. Ou se visualise parfois, dans des diagrammes ou des webdocumentaires. Liens vagabonds sur Yakwala. 

    

Yakwala passe par la case "Open data : mode d'emploi"

on mer, 05/09/2012 - 11:20

Par Julien Le Bot

On n'est jamais mieux servi que par les autres. Détournement d'adage (et/ou éloge de l'altérité) pour mieux souligner l'attachement, ou plutôt l'engagement de Yakwala en matière de partage de savoir(s), de savoir-faire et d'expérience(s). Précisément : si l'on souhaite mieux comprendre et construire des services, des informations, des projets sur la base de ces libérations de données publiques, quoi de mieux que de partir à la rencontre de celles et ceux qui ont déjà quelque connaissance en la matière : Mondeca, Atos, ou Emakina. Rendez-vous est donc pris à La Cantine (de Paris) le 10 mai pour la rencontre intitulée : "Open Data : Mode d'emploi."

     

Pages