Skip directly to content

DataJournalisme

C'est quoi, la marque de fabrique du HybLab ? Entretien avec Julien Kostrèche

on lun, 02/03/2014 - 10:24

Par Julien Le Bot

Une "Folle journée" peut en cacher bien d'autres : c'est à l'occasion d'une visite éclair à Nantes (pour travailler avec des étudiants de l'école Sciences Com) que nous avons pu rencontrer Julien Kostrèche, co-fondateur de l'association Ouest MédiaLab qui, en ce moment, pilote la deuxième édition de l'atelier de datajournalisme HybLab. Une formidable aventure associant des écoles de la région, des médias locaux, et des universitaires (au sens large). En pleine période d'agitation pré-électorale (mentionnons le hackathon organisé les 30 et 31 janvier par nos amis de l'.@ESJPro de Paris sur le thème des municipales), les rédactions moulinent : comment couvrir "autrement" cette étape ordinaire de la démocratie locale ? Que changent les données dans cette affaire ? Plus largement : comment ne pas sombrer dans l'efferscence sans objet ni sans débouché, et comment contribuer au développement de nouvelles pratiques locales en matière d'innovation dans les médias ? Entretien avec Julien Kostrèche.  

Et on fait comment pour réinventer le journalisme ? Conversation(s) avec @Chouing, @NicolasBecquet & @Cyceron

on dim, 11/10/2013 - 08:21

Par Julien Le Bot

Le changement (dans les rédactions), c'est pour quand ? Les Assises du journalisme 2013, organisées cette année à Metz (en y associant les ObsWeb), ont tenté pendant 3 jours de redonner de l'horizon à une profession (parfois) désorientée par le numérique ("on peut faire autre chose que du buzz, sur le web ?") et empêtrée dans des questions de court-terme ("on change la rotative pour ne rien changer ?"). Sur les affiches, placardées partout dans l'Arsenal, nul ne pouvait ignorer le sens de l'histoire : "Réinventons le journalisme" (après tout, pourquoi pas, puisqu'on n'a pas le choix). En marge des ateliers de travail thématiques, de la couverture de la rédaction éphémère === qu'on peut retrouver ici === (mobilisant une soixantaine d'étudiants en journalisme), et des rencontres en coulisses, entretiens (croisés) avec Cédric Motte (de @Newsresources), Nicolas Becquet (de L'Echo), et Cyrille Franck (de l'agence Ask Médias).

Fête Foraine

Conversation avec Nicolas Patte : la visualisation de données, qu'est-ce que ça (nous) raconte ?

on mer, 05/15/2013 - 14:57

Par Julien Le Bot 

Open Data, Hackathon ou encore Datajournalisme : la langue française est parfois malmenée par ces concepts méconnus (élaborés le plus souvent en anglais, à la croisée du code et du bon sens), par ces pratiques numériques nouvelles, et par ces métiers qui s'inventent peu à peu. D'ailleurs, si comme chacun sait, traduire, c'est trahir ("Traduttore, Traditore"), cet exercice permet aussi d'acclimater les mots à  bien d'autres horizons. Prenons l'Open Data : parle-t-on de "donnée ouverte" (au sens informatique) ou de "donnée publique" (l'accent est clairement politique) ? Quant au "data-journaliste" : le journaliste de données est-il un simple mordu de tableur, un geek capable de gamberger toute la journée en pensant code et balises, ou un esthète épris de langage visuel et de réthorique transmédia ? Pour faire un (petit) tour de la question, entretien avec Nicolas Patte qui, depuis 14 saisons (à ce jour), nous livre régulièrement des bouquets de "Données fleuries".          

Les défis de la monétisation & la richesse de la donnée pour les (nouveaux) médias

on ven, 05/03/2013 - 08:34

Par Julien Le Bot

Il est toujours intéressant de prendre le temps d'observer les phénomènes de concordance - pour ne pas dire de convergence - des informations dans un secteur donné. A l'heure où les conflits d'interprétation se déchaînent sur les raisons (plus ou moins équivoques comme le montre bien cet article de Pascal Riché) expliquant le blocage du rachat du "fleuron" français (comme son nom ne l'indique pas) Dailymotion par Yahoo!, les éditeurs de contenus (au sens large) en général et les médias en particulier continuent de tenter de se "réinventer" (du point de vue économqie au moins). La semaine dernière, il y avait la matinée de travail organisée par le GESTE dans les locaux de L'Express Roularta (pour s'y replonger, quoi de mieux que le travail de @Cyceron sur Médiaculture). Cette semaine, nous avons le rapport de la commision Roch-Olivier Maistre qui ne nous apprend pas grand chose, finalement, sur l'analyse du contexte puisque, comme le souligne le SPIIL (qu'on ne présente plus ici), nous savions à peu près tout sur les distorsions de concurrence entre les acteurs de la presse papier et les nouveaux agitateurs du numérique. En revanche, un cap est franchi puisque le groupe de travail a su prendre en compte la nécessité de revoir le système des aides pour les orienter vers l'innovation... Et ça tombe bien : parce que du côté de la donnée, des nouveaux formats et du crowdfunding, les choses avancent plutôt bien ! (Brève) Revue de liens & de tweets.         

Entretien avec @Davanac : digital sherpa & développements éditoriaux tous azimuts

on ven, 02/08/2013 - 10:58

Par Julien Le Bot

Le mot et la chose. Faut-il impérativement "nommer" ce qu'on ne connaît pas vraiment (pour en maîtriser le sens et la portée) ou suffit-il de "suggérer", comme le recommandait à sa façon Mallarmé, ces réalités qui nous entourent et qui, quelque part, comportent leurs parts de rêves ? Appliqué au journalisme (dont les cartes sont allégrement rebattues), ce dilemme peut se traduire par une option : essayer vaille que vaille de construire de nouveaux dispositifs (narratifs, économiques, ou encore pédagogiques) permettant de redonner du sens à cet artisanat en pleine métamorphose. Damien Van Achter fait partie de cette engeance de journalistes qui ont choisi de partir à l'aventure sur des chemins de traverses. De la RTBF à OWNI en passant par les sessions de MasterClass du LabDavanac, entretien glané à Paris, dans un café du VIeme arrondissement, à quelques encablures de Sciences-Po où @Davanac initie les apprentis journalistes aux joies de ces nouvelles pratiques à la croisée du terrain (fondamental), du code (indispensable) et du mode projet.          

Pages