Skip directly to content

Cinéma

"L'homme de la rue" a-t-il (définitivement) fait irruption dans les salles de rédactions ?

on mar, 03/27/2012 - 07:50

Par Julien Le Bot

Le film de Frank Capra "Meet John Doe" (dont nous avons déjà parlé sur ce blog) était-il visionnaire ? Le "journalisme 3.0" (expression que l'on pourrait résumer comme suit : Infos [en perpétuel devenir] + Mécanique sociale) signifie-t-il que "L'homme de la rue" est définitivement entré dans la salle de rédaction - pour mieux nous débarrasser d'une imposture commune dénommée "micro-trottoir" ? @ericscherer a signé sur le blog Meta-Media un excellent billet donnant un bel aperçu du parti pris adopté par la radio publique suédoise.     

La carte (des données publiques) et le(s) territoire(s)

on lun, 11/28/2011 - 13:26

Par Julien Le Bot

Ceci est un billet tout entier emprunt de « zadigacité ». Pour mémoire, et pour dire ce que cette notion recouvre, il suffit d’aller voir du côté de son synonyme le plus immédiat : sérendipité. Autrement dit, le fruit du hasard (de la navigation) et de la nécessité (à grand renfort d’algorithme). Bref : aujourd’hui, cinéma, données libres et territoires avec deux détours : à Montpellier, et à San Francisco.    

Yakwala, Kinomap, et BeeCitiz : les intuitions convergentes

on ven, 09/30/2011 - 07:45

Par Julien Le Bot

Au fronton des "Carrefours des possibles", organisés régulièrement par la Fing (dont nous parlions dans le billet publié hier), sont inscrits ces trois mots :  créativité, diversité, zadigacité. Grosso modo, nul n'y entre ici s'il n'est désireux de gambader sur des chemins à défricher. En un certain sens, vagabond. 

"L'homme de la rue", Franck Capra, et Yakwala

on mer, 09/28/2011 - 20:15

Par Julien Le Bot

Détour cinéma pour Yakwala. Si l'on pense souvent à l'innénarrable Citizen Kane d'Orson Welles quand il s'agit d'évoquer le cinéma, le journalisme et le spectre de la manipulation des "masses", on évoque moins souvent le film de Franck Capra intitulé L'homme de la rue. Pourtant, et ce détail en dit long sur l'air du temps, les deux films sont sortis en 1941.