Skip directly to content

Canada

L'hyperlocal québécois selon MonSaintSauveur.com

on sam, 11/17/2012 - 09:52

Par Julien Le Bot

L'extension et la compréhension d'un concept comme celui d'hyperlocal varient en fonction des territoires et des acteurs. Là où la fabrique numérique est en mesure d'offrir un certain nombre d'outils de partage et de co-production d'informations, il n'est pas inutile de constater que plus on avance, plus il semble évident que c'est dans la publication/reconduction "URL" (en ligne) d'un écosystème IRL ("le réel pur et dur") que la dimension hyperlocale de l'info fait sens et prend corps. Avant de prendre le temps d'aller jeter un oeil du côté de ToutMontpellier.fr ou de Fréquence-Sud (qui chacun à sa manière essaie d'offrir à tout un chacun de quoi s'adresser à des audiences locales en offrant tout un tas de services), ce billet est un bref aperçu d'une initiative outre-Atlantique avec Monsaintsauveur.com, un quartier historique de la ville de Québec.

De l'Open Data, du "Do-It-Yourself", et bien d'autres autres outils pour "hacker" l'info locale

on mar, 09/11/2012 - 08:00

Par Julien Le Bot

Les usages ne sont plus ce qu'ils étaient. C'est une banalité de le dire, c'est aussi une constatation ordinaire : ils changent tout le temps. Le numérique (au sens large) a engendré tout un tas de basculements/bousculements dans notre façon de vivre et de partager de l'information, de comprendre les dynamiques de territoires, et de s'approprier des outils de publication pour ne pas s'en remettre à des tiers - experts, journalistes, institutionnels de tout poil - pour essayer de saisir ce qui se trame ici ou là. En rétropédalant rapidement sur le cours des innovations et tendances des derniers mois en la matière, on s'aperçoit que, loin d'avoir atteint un moment de "palier", la séquence historique que nous traversons reste vivace, inventive et remuante.  Exemple : s'il existe encore, estime le journaliste Erwann Gaucher, des "déserts journalistiques" dans notre "France moche" et largement jacobine, il n'est pas inexact de dire que chacun peut, désormais, essayer de "hacker son info locale". Les outils sont là, à disposition, et prêts à s'adapter. Exemple : il suffit de jeter un oeil du côté de Montréal et de l'évènement "Hackons la corruption" pour s'apercevoir que, sur la base de libération de données ouvertes (Open Data pour les intimes), c'est une autre façon de comprendre son territoire qui se joue.    

Mondecafés : chacun cherche son dada (ou son troquet)

on jeu, 02/23/2012 - 09:24

Par Julien Le Bot

Prolongeons nos derniers billets, à la marge des thématiques proprement journalistiques mais toujours en phase avec les territoires, sur la façon dont nous nous jouons des anciennes habitudes quand il s'agit de sortir et/ou de partager des informations à fleur de bitume pour mieux choisir son compotoir de zinc. Après Topi et Loso, (notre partenaire et fidèle soutien) Mondecafés - que vous connaissez peut-être déjà. En passant la barre des 25 000 références (dans des grandes villes françaises, canadiennes, ou encore britanniques), le site (également partenaire de LaFourchette) est en passe de trouver sa place dans la géographie de nos pratiques urbaines et vagabondes.

     

Existe-t-il une géographie de l'information hyperlocale ?

on mar, 09/27/2011 - 14:19

Par Julien Le Bot

C'est un lien, un simple lien que nous avons envie de partager aujourd'hui.

Mais un lien qui en dit long sur la variété des initiatives en matière d'informations hyperlocales dans trois pays : la France, le Canada, et les Etats-Unis.