Skip directly to content

C'est exactement ce que pensent les fondateurs de Yakwala

on lun, 09/26/2011 - 17:02

Par Julien Le Bot

C'est un billet de blog (de @Marsouin, de son petit nom) sur l'information locale que nous nous sommes passés aujourd'hui, à Yakwala - non sans enthousiasme.

Son titre : "La Presse quotidienne régionale face aux enjeux du numérique"

D'où il ressort que les conclusions de cet article ont trait aux préoccupations des fondateurs de Yakwala. 

Selon les auteurs de cet article (Godefroy Dang Nguyen, Sylvain DejeanAdrien Souquet), qui s'appuie sur ce rapport (pour le télécharger, cliquez ici), "les facteurs de lecture de la Presse Quotidienne Régionale diffèrent selon que le lecteur la consomme en version papier ou en ligne."

Nous sommes d'accord. Mais encore ? 

Conflits de générations, les plus jeunes ne vont pas (ou peu) sur les sites quand les plus âgés continuent d'utiliser le support papier pour s'informer - de tout ce qui passe autour de chez eux en particulier.

L'article de @Marsouin poursuit : 

"Les résultats de l’étude montrent que le fait de parler de l’actualité locale augmente la probabilité de lire des articles de la PQR en ligne et que ses lecteurs sont plus enclins à partager des articles via des réseaux sociaux que ceux de la presse nationale (27% contre 22%). A noter que 51 % d’entre eux sont sensibles à la mise en valeur de leur territoire sur le web. 79% des internautes qui lisent leur quotidien régional en ligne, veulent principalement de l’information de proximité. Or, Ces informations hyperlocales (ville, quartier, territoire), se retrouvent essentiellement sur des sites dédiés (blogs d’associations, de quartiers…)."

C'est, comme le dit le titre de ce billet de blog, exactement ce que pensent les fondateurs de Yakwala.

L’information locale est morcelée : on la trouve d’abord dans la presse quotidienne régionale (PQR), dans les journaux et supports de communication des administrations locales (marie, conseil général, conseil régional), mais aussi sur des sites Internet locaux, sur des blogs, sur les sites de presse nationaux, sur les sites des sociétés, des associations, des organismes publics,... Yakwala a pris en compte les expériences qui ont déjà été menées pour proposer un service adapté à la fois aux besoins à grande échelle (en offrant un outil unifié) et aux besoins locaux (centrés sur les utilisateurs).

L’objectif est bien de créer un outil que chacun pourra s’approprier au quotidien, selon son profil, et selon ses besoins. Les particuliers ne cherchent pas les mêmes informations que les entreprises, et les administrations ont besoin d’outils de confiance, consultés régulièrement, pour s’assurer de la bonne transmission des informations relatives à la vie locale, tout en disposant d’un plateforme ouverte à tous, permettant de créer de lien social, de fédérer des points de vues, des initiatives, voire de générer des solidarités.    

Yakwala compte partir de ses lecteurs/contributeurs pour rendre sa plateforme évolutive, pertinente, et généraliste.

 Crédit Photo : @owenbrown (en Creative Communs)