Skip directly to content

DavisWiki : Un wiki hyperlocal peut en cacher plein d'autres (et plus si affinités) !

on jeu, 10/25/2012 - 14:02

Par Julien Le Bot

Pour ceux qui apprécient sur les variations sur le thème de l'(hyper-)local (comme pratique démocratique de partage/diffusion d'informations reposant sur les outils numériques avec un ancrage territorial resserré), il n'est pas inutile d'aller jeter un oeil du côté de l'aventure LocalWiki. Ce n'est pas, comme on pourrait le penser, un "Open Journalism Toolkit", ni même un ensemble de flux locaux et d'informations participatives (au sens courant du terme) comme on peut en trouver sur  la plateforme  N0tice - qui vient de passer sur une V2 de ses outils -  pilotée par Sarah Hartley, community strategist du Guardian Media Group. Il s'agit bien plutôt de permettre à tout un chacun de "s'approprier" - un terme revendiqué par Philip Neustrom, co-fondateur du site pionnier DavisWiki avant de devenir responsable de la plateforme LocalWiki - son territoire et son histoire en co-construisant le récit de ce qui s'y passe, de ce qui s'y trouve, et de ce qui le singularise. Un projet qui après avoir été qualifié de "meilleur wiki local" par le Nieman Journalism Lab de Harvard, a reçu, en 2010, le soutien de la Knight Foundation (dans le cadre de son News Challenge).

Yakwala soutient le manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique !

on lun, 10/22/2012 - 16:20

Par Julien Le Bot

« De la rotative è la tablette » : les organisateurs de la troisième « Journée de la presse en ligne » (qui s’est tenue le vendredi 19 octobre dernier à la Maison des Métallos de Paris ont annoncé la couleur sur les cartons d’invitation. Pour faire émerger les modèles économiques de demain, inventer les outils des rédactions numériques, ou renforcer les stratégies industrielles (des groupes historiques, mais aussi des « pure players »), quoi de mieux qu’un manifeste permettant à tous les acteurs mobilisés par ces questions de s’accorder – ensemble – sur un parti pris commun. C’est là tout l’enjeu du « Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique » que l’équipe de Yakwala soutient pleinement. Et pour cause : la recherche et développement, aujourd’hui, s’effectue le plus souvent « hors les murs » des rédactions.  Exemple avec Yakwala qui développe tout un tas de services et de technologies qui peuvent et doivent contribuer à renouveler le paysage. Pour peu qu’on s’y mette à plusieurs.

Yakwala débarque à l'Université Senghor d'Alexandrie !

on ven, 10/12/2012 - 07:20

Par Julien Le Bot

Il est toujours fascinant d'apprécier la façon dont, parfois, l'on est amené à croiser l'actualité par des voies détournées. Pour Yakwala, qui poursuit ses investigations et distille ses formations ici ou là, c'est une belle aventure que de rejoindre un nouveau programme du département "Culture" de l'Université Senghor d'Alexandrie (créée en 1991). Pour qui connaît un peu l'histoire de cette cité cosmopolite, à la croisée des continents et des cultures (je vous passe l'histoire de la bibliothèque que l'on sait, chère à Ptolémée), ouverte sur la Méditerrannée depuis des lustres (au moins depuis le phare non moins célèbre !), il ne semble pas tout à fait fou, voire anodin, de lancer un programme sur tout ce qui concerne les "cultures numériques", l'outillage en ligne du journaliste, ou encore les enjeux (présents et à venir) pour les médias (en partenariat avec l'Institut Français de presse de Paris 2 - Assas). A fortiori francophones. C'est donc, hasard ou nécessité (qui sait ?), en plein Sommet de la francophonie (organisé à Kinshasa) que Yakwala s'apprête à rejoindre des étudiants venus de toute l'Afrique francophone pour suivre un programme "Communication et médias".     

Quelles (peuvent être les) synergies entre les jeunes entreprises innovantes et les groupes médias ?

on lun, 10/08/2012 - 12:42

Par Julien Le Bot

Les innovations, dans le domaine des médias (au sens large), naissent-elles d'abord et avant tout grâce aux travaux de "recherches et développements" (ou "R&D"), comme il est d'usage de dire, des groupes de presse ? A l'évidence, et le basculement numérique ne cesse de nous le rappeler, ce n'est pas exactement comme ça que les choses se passent depuis quelques années. Les modèles économiques des médias traditionnels (se) sont (pour le moins) essoufflés, les audiences se baladent - de liens en liens, de réseaux en réseaux, deci delà -, et les "laboratoires" se font toujours bien rares dans les grandes rédactions ("le Lab" du New York Times faisant figure de contre-exemple confirmant la règle). On peut aller chercher tout un tas de facteurs d'explications à ce phénomène (de débordement des usages par rapport à l'industrie), il n'en demeure pas moins qu'un certain nombre d'acteurs sont apparus et se sont engagés, à leurs manières, dans un travail de recomposition du paysage (et des outils) médiatiques. A sa manière, avec ses recherches sur le partage d'informations et le déploiement de services au travers de l'Open Data, Yakwala en fait partie.

Quoi de mieux, alors, que d'aller voir, à La Cantine (de Paris), une rencontre sur le thème suivant : "Start-ups for news : quelles synergies entre startups et groupes médias ?". A suivre sur #startupfornews.      

L'ouverture des données publiques en suspens ?

on mer, 10/03/2012 - 10:21

Par Julien Le Bot

L'ouverture des données publiques est désormais un sujet central : dès lors qu'il est question d'innovation et de territoires numériques, chacun tente de s'emparer de ce "mouvement" impulsé il y a quelques années. L'Open Data - fort heureusement - n'est plus une préoccupation marginale : c'est un enjeu démocratique, un levier de développement, un . C'est dans ce cadre que la journaliste Tatiana Kalouguine a pris le temps de réaliser tout un dossier pour L'Hémicycle (un titre 100% papier) et, pour ce faire, elle a pris le temps de consulter l'équipe de Yakwala. Bonne lecture !

Pages